S’inspirer des jardins les plus insolites du monde

Les jardins sont les symboles de la diversité et de la richesse. Certains sont même une bonne source d’inspiration pour rénover son jardin et le transformer en véritable petit coin de paradis. Jardin mathématique, jardin érotique, le jardin empoisonné… chacun de ces jardins sont réalisés avec pleine de fantaisie et de passion.

Le jardin des spéculations cosmiques et le jardin empoisonné

Le jardin des spéculations cosmiques ou jardin mathématique a été créé par l’architecte paysagiste Charles Jenks. Il se trouve au sud-ouest de l’Écosse. Évoquant les mathématiques et la science, ce jardin renferme différents sculptures et aménagements paysagers comme des trous noirs, des phénomènes scientifiques, des formules de mathématiques, des courbes, des symétries Quant au jardin empoisonné, il est réellement dangereux. Toutes les collections de plantes mortelles, toxiques ou narcotiques sont réunies dans ce jardin. On peut le localiser à Alnwick, dans une petite ville au nord de l’Angleterre.

Les jardins perdus de Heligan et le jardin des Tarots

Les jardins perdus de Heligan sont les plus réputés des jardins botaniques britanniques. Ils renferment une collection de camélias anciens, de rhododendrons, un jardin italien, une zone sauvage, des lacs animés par des béliers hydrauliques et des sculptures vivantes d’artistes locaux. Ils se situent à proximité de Mevagissey en Cornouailles. Concernant le jardin des Tarots ou Giardino dei Tarocchi, il a été conçu par l’artiste français Niki de Saint Phalle et se trouve en Toscane. Le jardin est fondé sur les vingt-deux arcanes du jeu de tarot et regorge de sculptures monumentales surprenantes.

Le Rock Garden

Réalisé par Nek Chand à Chandigarh en Inde, ce jardin artistique compte environ 1400 figures sculptées. Il s’agit d’un des plus larges environnements d’art populaire du monde. Les figures sont formées à partir des déchets ménagers, industriels et objets usagés. 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *