Inondations : le mal du siècle ?

Ces dernières années, changement climatique oblige, les catastrophes climatiques se sont multipliées. Elles deviennent plus fortes, plus régulières, et plus dévastatrices. Dans le sud de la France, les crues ont détruit en 2015 plusieurs centaines de maisons et commerces, tué plus de vingt personnes et des villages entiers ont été chamboulés par une montée des eaux soudaine.

Pourquoi les inondations se multiplient ?

flood-642586_1280La démultiplication des épisodes de crue en France (et ailleurs) à deux explications principales :

  • Des bouleversements climatiques, dont les causes dont encore à attribuer, mais qui sont aujourd’hui clairement identifiables et visibles ;
  • Une urbanisation trop forte dans les pays développés : on construit en effet de plus en plus, notamment dans des zones à risques. De plus, l’urbanisation et par extension la disparition progressive des surfaces agricoles et naturelles, fait que l’absorption de l’eau par le sol est de plus en plus compliquée. L’eau avance bien plus vite sur nos rues goudronnées et est retenue par les matériaux imperméables.

Des catastrophes sociales et économiques

Plus qu’une simple perte pour les particuliers qui voient leurs effets personnels noyés, une inondation est souvent une véritable catastrophe sociale et économique pour une ville. Outre le nombre important de citoyens se retrouvant soudainement  à la rue, qu’il faudra reloger rapidement, et indemniser, ce sont aussi des commerces et entreprises qui sont touchés. Ainsi, l’économie entière d’une ville peut être paralysée du jour au lendemain en raison d’une crue.

Prévoir pour mieux gérer

sandbag-wall-246456_1280Pourtant, la meilleure façon d’éviter non pas l’inondation, mais ses conséquences, c’est encore de prévoir le risque. Si les cadastres précisent les zones inondables répertoriées, l’eau ne s’arrête pas à la hauteur de frontières tracées par les hommes, et les nombreuses zones non classées à l’origine ne sont pas complètement à l’abri. Il est donc important pour chacun de se tenir à l’affut des conditions climatiques.

Mais ce sont surtout les collectivités qui doivent prendre en charge la prévision et prévoir des systèmes d’alerte inondation efficaces pour informer les administrés des risques bien en amont, afin qu’ils puissent prendre les dispositions adéquates.

Il existe aujourd’hui une technologie performante, certes pas infaillible, mais qui permet d’identifier rapidement les risques et de prévoir l’importance de la majorité des crues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *