Investir dans l’art : un plaisir qui rapporte

L’art ancien, une valeur refuge

expositionPour Thierry Erhmann, président d’ArtPrice, « l’art est un meilleur placement que les actions », comme il le déclare en 2013 dans une interview du figaro (http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2013/05/31/10001-20130531ARTFIG00600-l-art-est-un-meilleur-placement-que-les-actions.php). Et on peut difficilement lui donner tort : là où une action peut fluctuer du jour au lendemain, les tableaux anciens gardent leur valeur et peuvent même continuer d’en prendre avec le temps. Bien sûr, il y a plus de risque en investissant dans des tableaux d’art moderne, mais un Renoir ou  une peinture du 19e se revendra toujours plusieurs milliers d’euros.

D’autant qu’il est toujours plus agréable de posséder un patrimoine palpable, plutôt que quelques chiffres sur un morceau de papier. Sans parler, bien sûr, du plaisir à voir régulièrement des œuvres magnifiques et de pouvoir se dire qu’elles nous appartiennent.
Ainsi, de plus en plus de personnes choisissent d’investir dans l’art et les bijoux anciens, tant pour l’avenir que pour leur satisfaction immédiate.

Une passion qui demande du temps

Paris_Musee_Gustave-Moreau_5Bien sûr, on ne se lance pas dans l’achat de tableaux anciens du jour au lendemain sur un simple coup de cœur. Il est essentiel de faire appel à des professionnels antiquaires, et de toujours faire expertiser ses tableaux, en vue d’un achat ou d’une vente, pour être certains de leur valeur. Un bon antiquaire ou une étude de vente aux enchères qui rassemble plusieurs experts seront à même de vous aiguiller dans vos premiers achats. Ils sont également capables d’expertiser les œuvres que vous possédez déjà, de vous proposer de nouveaux tableaux pour alimenter votre collection, ou de vous acheter certaines de vos plus belles pièces.

La recherche de tableaux de maître demande beaucoup de patience et sera source de nombreuses déceptions. Mais, lors de vos plus beaux coups, elle sera aussi créatrice de joie et d’un vrai plaisir. Pour commencer vos recherches, n’hésitez pas à vous rendre dans les exposions de ventes aux enchères et à assister à ses ventes, même si vous n’enchérissez pas encore. Ce sera une bonne façon de connaître le milieu et de savoir ce qui intéresse ou non les professionnels. La plupart des salles disposent d’un site Internet avec un calendrier des ventes à venir comme ici : http://www.toledano.fr/vendre-acheter/calendrier-des-ventes.html.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *