Connaissez-vous vos droits en matière de formation professionnelle continue ?

En France, en tant que salarié, vous avez droit à une formation professionnelle continue. L’État oblige les entreprises à verser auprès de l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) une contribution annuelle dédiée à la formation continue de leurs employés. La valeur de cette participation est en fonction de l’effectif du personnel. Les demandeurs d’emploi bénéficient également de programmes de formation.

Découvrez vos droits

Pour bénéficier d’une formation, le salarié possède quatre options. Il peut utiliser son « compte personnel de formation » permettant d’évoluer et sécuriser son parcours professionnel grâce à un crédit d’heure alloué à la formation. Le « congé individuel de formation » offre au travailleur l’opportunité d’opter pour un apprentissage qu’il peut suivre en dehors du temps de travail. À noter que sa durée est d’un an au maximum. Il est également possible de choisir un « plan de formation » pour profiter d’une formation sur les horaires de travail. Quant à la « période de professionnalisation », elle permet au salarié de suivre à la fois des cours théoriques et pratiques.

 

 

Les obligations de l’employeur

L’État contraint les employeurs à consacrer 1,6 % de la masse salariale pour financer la formation professionnelle de ses employés. La perception des participations est confiée à l’OPCA. Il est, en outre, possible pour les entreprises d’établir des contrats qui donnent l’occasion à un travailleur de poursuivre sa carrière en la ponctuant avec des périodes d’apprentissage. Il s’agit par exemple d’un contrat de professionnalisation et d’un contrat de formation. D’autres contrats existent selon le type de l’entité comme le contrat d’insertion et le contrat d’accompagnement dans l’emploi.

Où suivre votre formation ?

L’employé peut améliorer son savoir-faire dans un domaine ou apprendre une nouvelle compétence en vue d’obtenir une promotion interne. Cela lui permet d’acquérir un diplôme de niveau plus élevé pour décrocher un poste. En France, de nombreux établissements privés ou sous tutelle de l’État acceptent de dispenser des formations aux professionnels. On retrouve par exemple le CNAM ou bien l’INSEAD si vous souhaitez obtenir un MBA.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *