Un casque anti-bruit pour la chasse

Peut-être êtes-vous un de ces nombreux chasseurs qui sillonnent les chemins et bois de France (ils sont actuellement plus d’un million). Dans ce cas, êtes-vous sûr d’être bien protégé quand vous partez chasser ? Je ne parle pas des dispositifs de sécurité élémentaires, mais bien d’un point que de nombreux chasseurs négligent : la sécurité des oreilles.

LA CHASSE, UN DANGER PERMANENT POUR L’AUDITION

On n’y pense pas forcément, mais la chasse est une activité dangereuse… pour les oreilles. En effet, un tir de fusil de chasse correspond à une puissance de 120 à 140 décibels. Quand on sait qu’au-delà de 80 décibels, les sons répétitifs ou sur la durée peuvent s’avérer dangereux, on comprend vite que la pratique de la chasse peut devenir un souci.

Le plus gros problème vient du fait que le fusil est porté à quelques centimètres du visage lors d’un tir classique au fusil. De ce fait, la détonation sera reçue par l’oreille sans perte de puissance, ce qui peut entraîner de nombreux dégâts au niveau de l’audition du chasseur.

Le premier indice de cette dangerosité prend la forme d’acouphènes : ces sifflements aigus qui semblent venir du fond de l’oreille et qui se révèlent particulièrement insupportables. Si l’acouphène n’est pas en soi très dangereux lorsqu’il n’est pas constant, la répétition des tirs va entraîner invariablement des dégâts irréversibles pouvant entraîner très vite des problèmes d’audition. Or l’on sait bien que la chasse, c’est une pratique qui nécessite une écoute active de l’environnement et il serait particulièrement dommageable de se priver d’un argument fort.

Pensés pour la chasse, les casques anti-bruit sont à trouver chez Alvis Audio

UN CASQUE ANTI-BRUIT POUR UNE PRATIQUE SEREINE

Le meilleur moyen de préserver son audition sans se priver de la chasse reste à ce jour le casque anti-bruit. Il est révolu le temps où les seules solutions étaient des protections simples qui couvraient tous les bruits. Aujourd’hui, les casques anti-bruit pour chasseurs font entrer la chasse dans une nouvelle ère tout en protégeant sa santé auditive.

Un coup d’œil sur le site de www.grandaudition.com,  spécialistes des protections et aides auditives, permet de voir rapidement l’offre qui est faite au chasseur : des casques intelligents, capables de protéger votre oreille des sons dangereux tout en amplifiant les sons ambiants et votre voix. Il est donc possible de suivre une conversation ou d’entendre précisément le bruissement dans les fourrées à gauche et de suivre efficacement le gibier.

Techniquement, c’est assez simple : sous la forme d’un casque somme toute classique, les casques actifs embarquent un ou plusieurs micros selon le modèle. Ces micros récoltent les sons autour de vous et vous les amènent à l’oreille. Par contre, en cas de bruit supérieur à une limite donnée, les micros atténuent le son pour couvrir votre audition. Bien entendu, un casque avec quatre microphones sera d’autant plus efficace car vous aurez un champ d’écoute à 360° et la possibilité de déterminer précisément l’origine d’un son.

Que ce soit pour vous ou pour les plus jeunes, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas entendre d’une bonne oreille le message des audioprothésistes et protéger activement votre audition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *