Tout savoir sur le Biogaz pour véhicules

Et si nos déchets organiques pouvaient alimenter nos voitures en carburant ? Ce n’est pas de la magie, c’est tout à fait possible. On appelle ça le « Biogaz pour véhicule ». Toutefois, la question qui se pose est de savoir si le biogaz est encore plus écologique que l’électrique.

Le Biogaz pour véhicules

La transformation

La technologie du BioGNV/GNV, c’est tout simplement la combinaison d’une source d’énergie naturelle, de stations d’avitaillement et d’une gamme complète d’autos proposée par les constructeurs. Le gaz naturel utilisé s’agit du même gaz employé pour cuisiner, mais valorisé ici en carburant. Les déchets organiques sont placés dans une cuve hermétique dépourvue d’oxygène. Dans cette cuve, ces micro-organismes vont digérer la matière organique et produite du biogaz composé généralement de méthane. C’est ce dernier qui va être transformé en énergie et ensuite servir de carburant pour automobile.

Comprendre le BioGNV/GNV

Le BioGNV et le GNV n’émettent ni oxydes d’azote ni particules. Ces technologies présentent d’énormes atouts environnementaux sur le réchauffement climatique puisque celui-ci est intimement lié aux émissions de CO2. Il faut savoir que le BioGNV produit 85 % de CO2 en moins que le diesel et 23 % en moins par rapport à un véhicule essence. Les voitures qui utilisent ce système sont alors nettement moins polluantes que les voitures thermiques. Mais qu’en est-il de l’électrique ?

BioGNV vs Électrique !

Par rapport aux véhicules électriques, le bilan environnemental paraît plus mitigé puisque pour ce genre de voiture, le bilan dépend essentiellement de la façon dont l’électricité est produite. De plus, elles posent également problème à cause de leur batterie qui requiert l’utilisation de matériaux rares, notamment du graphite et du lithium dont l’extraction est très polluante. Pour ce qui est du prix, une auto qui roule au Biogaz coûte aujourd’hui 25 % plus cher qu’une voiture thermique. Dans le monde, environ 22 millions d’automobiles utilisent à l’heure actuelle la technologie GNV.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *