Les meubles en rotin cartonnent en déco

Les meubles en osiers et en rotin ont eu leur heure de gloire il y a des décennies avant de tomber dans la ringardise. Mais cette année, avec la tendance de décoration scandinave tout droit venue des pays du nord, ces meubles reprennent du flambeaux et fleurissent à nouveau dans les intérieurs des familles françaises.

Les meubles en osier et rotin, une histoire ancienne

La mode des meubles en osier et du salon en rotin remonte à plus d’un siècle. Cette tendance est apparue sous le Second Empire. C’est à cette époque que se développent les célèbres salons dans lesquels on partage ses écrits, on débat de politique et on flâne autour d’un thé. Des artisans se spécialisent peu à peu dans le mobilier en osier et plus particulièrement en rotin et le salon en rotin se multiplie jusqu’à devenir un incontournable dans la décoration française ! Le rotin devient également un composant essentiel du mobilier des cafés de Paris.

Après la guerre, le mobilier en rotin s’exporte dans les résidences secondaires des bourgeois français qui souhaitent varier la décoration.

Le rotin connait un déclin depuis les années 1980 mais reste tout de même présent dans beaucoup de foyer que ça soit sous forme de meuble ou de chaise.

La mode scandinave et le retour du rotin

Aujourd’hui, la tendance du rotin revient grâce à l’influence du mobilier scandinave. C’est la grande mode depuis quelques années, un intérieur bois authentique, cocooning et chaleureux. Le salon en rotin apparaît à nouveau et des sites comme www.rotin-design.com se spécialisent.

Le savoir faire n’est pas perdu et l’utilisation du rotin est variée : meuble de salle de bain, chaise de salon, lit pour enfant. A chacun son rotin !

Et vous, avez-vous craqué sur un mobilier en rotin et sur la tendance scandinave ? Avez-vous ressorti de vos greniers ces chaises et meubles de vos grands parents ? Dans tous les cas, le rotin revient et ne semble pas prêt à repartir.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *