Chaleur en entreprise : les obligations de l’employeur

Rappel des obligations de l’employeur face aux fortes chaleurs

fan-349932_1280L’arrivée de la belle saison implique souvent des températures élevées dans les open space ou les bureaux personnels. Or, dans le monde de l’entreprise, certaines règles (dont l’article R 4121-1 du code du travail et les fiches disponibles sur le site du ministère de la Santé) impliquent de veiller efficacement au bien être des employés avec des éléments indispensables comme une fontaine à eau ou la climatisation. Ainsi l’employeur doit contribuer à une température correcte (distribution de ventilateur, installation de climatiseur…) et fournir un accès à de l’eau fraîche (au moins 2 litres par personne pour les hommes comme les femmes en période de forte chaleur) pour s’hydrater au fil de la journée. L’été est généralement une période propice aux promotions chez les fournisseurs de fontaines et de bonbonnes.

Comment respecter intelligemment les obligations

chateau deauDe façon globale, dès lors que la température dans les bureaux est supérieure à 34 degrés, et qu’aucune solution n’est proposée pour faire baisser cette température, les travailleurs peuvent cesser leurs tâches. Bien entendu la ventilation (climatiseur et ventilateur) permet souvent de faire diminuer efficacement la température. Le port de tenues claires (et en coton) demeure conseillé afin de réduire la sensation de chaleur, et le code vestimentaire de l’entreprise peut se voir assoupli en conséquence. L’employeur doit veiller à ne pas confier de tâches physiques trop importantes et aménager plus de pause. C’est pourquoi, dans le domaine du BTP, par exemple, les chantiers peuvent être décalés à des heures matinales afin de préserver la santé de chacun tout en respectant leurs objectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *